1 of 15  Previous | Next


Série extraite du projet collectif Entre [Mois de la photographie, Paris, 2008]
Entre est un projet collectif mené par 14 étudiants en photographie de l’ENS Louis Lumière. Chacun
d’entre nous a rencontré un européen ayant quitté son pays pour venir s’installer en région parisienne et
lui a demandé quels lieux, quelle personne, quelle atmosphère le rattaché à son pays natal. De ces
discussions sont né des commandes, des demandes photographique. A chacun daller confronté sa
découverte de la ville, du pays aux souvenirs et aux souhaits de son exilé.

Photographes :
Nicolas Friess (BULGARIE), Lucille Caballero (CHYPRE), Ivan Mathie (DANEMARK), Pierre Adrien Brazzini
(ESPAGNE), Judith Bormand (HONGRIE), Sophie Scher (ITALIE), Pierre Bagieu (LETTONIE), Annabelle
Lourenço (PORTUGAL), Lauriane Thiriat (REPUBLIQUE TCHEQUE), Julie Balagué (ROUMANIE), Gabriel
Coutagne (ROYAUME-UNI), Loïc Molon (SLOVAQUIE), Alban Chassagne (SLOVENIE), William Gaye (SUEDE)

Se mettre dans les pas de quelqu’un. Littéralement. C’est une expérience physique.
Il n’était pas uniquement question de lieux ou de personnes. Ce que je devais ramener c’est le pourquoi de
ces lieux et de ces personnes ? Il me fallait pouvoir me mettre dans l’état d’esprit de David.
Il est parti de Barcelone il y a trois ans parce qu’il étouffait. Son quartier du nord de Barcelone
l’emprisonnait. Ce quartier qui pouvait paraître agréable et conviviale pour un nouvel arrivant, il m’a fallut
apprendre en quelques jours à le détester. Parce qu’il le détestait.

Je n’étais déjà plus dans le pourquoi, mais dans le parce que.
A force de se le répéter, on finit par s’en persuader. C’est du théâtre. David me l’avait expliqué, mais c’est
moi qui ait finit par le provoquer.